Dam Tang : Coup de poing direct

Variantes Dam Thang Cao (Haut)
Dam Thang Thrap (bas)
Objectif Rechercher le plus court chemin possible jusqu’à l’impact
Principes Ne pas reculer le poing avant de frapper, c’est une perte d’efficacité.
L’impulsion vient de la hanche et non de l’épaule.
Ne pas contracter les muscles avant l’impact final.
Le poing doit faire une ligne avec le bras, ne poignet ne doit pas être cassé.

Dam Moc : Coup de poing circulaire

Variantes Technique: ample, en demi-cercle
Combat: court, légèrement courbé
Objectif Contourner la garde de l’adversaire pour le toucher.
Principes Tout le bras doit être parallèle au sol.
Le poignet n’est pas cassé lors de l’impact, c’est le bras qui reste plié.
La force vient des muscles de l’épaule.

Dam Muc : L’uppercut

Objectif Couper le souffle de l’adversaire au corps-à-corps.
Principes Lever le coude le plus loin possible en arrière, bras plié,
le poing fait un mouvement circulaire vers le haut en frôlant le buste comme un crochet.
Le poing reste bien entendu dans le prolongement de l’avant-bras.

Dam Lao : La patte de singe

Objectif Surprendre l’adversaire par la trajectoire non-commune du coup.
Principes C’est l’épaule qui a le rôle d’axe pour entraîner le bras
La trajectoire fait idéalement un angle de 45° par rapport au sol.
Le corps doit être penché à 45° pour faciliter le mouvement.
On recherche l’impact au niveau des tempes ou de la machoire voire la clavicule
si l’adversaire cherche à éviter le coup.